Création 1997
D’après «Boucher espagnol» et «Notes de cuisine» de Rodrigo García

Boucher espagnol

L’humour poétique, qui est l’art d’éclater de rire en plein pathétique.
Blaise Cendrars

L’Espagne contemporaine est un immense théâtre où l’absurde et l’outrance font partie du quotidien. À chaque coin de rue sur vit une scène qu’on croirait sortie d’un film de Buñuel. Les orgies se mêlent à la prière, les saints marchent pieds nus sur la science des troquets, la violence et la folie se tiennent par la main. C’est ce flot de sang, de rire, de sueur qui nourrit l’univers de Boucher espagnol. Lorsque le flot s’arrête et que le silence se fait, la tendresse résonne comme un écho.

Création du 25 février au 16 mars 1997 au Théâtre Saint-Gervais, Genève

Montage, traduction et mise en scène
Oscar Gómez Mata
Assistanat à la mise en scène
Esperanza López
Scénographie et lumières
Michel Faure
Univers sonore
Bellwald
Régie lumières et son
Luc Gendroz
Administration
Barbara Giongo
Distribution
Delphine Rosay ou Esperanza López, Pierre Mifsud, Oscar Gómez Mata
Traduction allemande
Maurizi Faré
Traduction italienne
Barbara Giongo


Dates